Accueil > Des harnais pour chien, il y en a pour tous les goûts

Des harnais pour chien, il y en a pour tous les goûts

Harnais vs collier : qui est le gagnant ?

Il n’y a pas de meilleur matériel dans l’absolu. Le meilleur choix entre un harnais ou un collier pour équiper votre chien dépend de l’activité que vous voulez faire avec votre compagnon à quatre pattes et de son comportement. Ainsi, pour votre promenade quotidienne, si votre toutou marche bien en laisse sans tirer, un collier sera parfaitement adapté. En revanche, pour cette même activité avec un chien qui tire sur la laisse se sera un tout autre choix.

En effet, le collier appui sur la gorge du chien quand celui-ci tire sur la laisse, risquant de lui causer des lésions, bien qu’invisible, irréversibles et parfois lourdes de conséquences sur le long terme. Dans le cas d’un chien qui tire en laisse, un harnais sera plus adapté. Mieux encore, un harnais dit « sans tirer » conçu pour les chiens qui tirent en laisse (voir plus bas) afin de leur apprendre, toujours dans l’éducation positive, les bonnes manières de la marche en laisse.

Un harnais sera le gagnant pour des activités de tractions comme les sports de joering puisque beaucoup plus adapté que le collier pour les raisons évoquées plus haut.

Pour vos sorties quotidiennes à la ville ou à la campagne, le harnais peut aussi très bien faire l’affaire. Cependant, à l’instar du collier, le harnais doit être ajusté en fonction de l’anatomie de votre animal et de manière à ce qu’il ne puisse pas s’en défaire facilement mais tout en restant confortable. Le meilleur repère pour savoir si son harnais est correctement ajusté est de pouvoir passer, sans forcer, le plat de la main entre le harnais et la peau de votre chien. Cette astuce fonctionne aussi pour l’ajustement d’un collier.

Y-a-t-il des races de chien pour lesquelles le collier est à proscrire ?

races de chiens

A proscrire totalement non, mais fortement déconseillé, oui. Ce sont des races connues pour avoir des risques élevés de malformations anatomiques. Loin de nous l’idée de penser que ces malformations rendent le chien mauvais, mais il est toujours utile de connaître les risques pour éviter les complications et rendre la vie de votre chien plus belle et confortable, en effet un maître averti en vaut deux et votre compagnon à quatre pattes vous en sera mille fois reconnaissant 😊 .

La malformation de Chiari

C’est une maladie qui peut passer inaperçue tout au long de la vie mais aussi montrer quelques symptômes (convulsions, déséquilibre…). Elle peut être à l’origine de maux de tête et handicaps considérables. La malformation de Chiari consiste en une discordance entre la taille du crâne et celle du cerveau, ce dernier est trop gros pour la boîte crânienne et entraîne une mauvaise position du cervelet.

Les races les plus exposées à cette malformation sont :
le Cavalier King Charles, le Yorkshire, le Spitz nain (aussi appelé Loulou de Poméranie), le Bichon Maltais, le Caniche Nain et le Toy, le Carlin et le Pékinois.
Les races à surveiller mais qui ont moins de risques d’être sujets à cette malformation sont :
le West Highland White Terrier, le Shih-Tzu, le Bichon Frisé, le Pincher et le Bouledogue français.

La Chondrodystrophie

Et non, ils n’ont pas trouvé un nom plus simple pour parler de cette anomalie de croissance du cartilage et des os. De cette anomalie résulte du nanisme de certaines parties du corps. Elle est considérée comme « normale » mais touche les Teckels et les Bassets.

L’Hydrocephalie

C’est une maladie congénitale qui se traduit par une accumulation de liquide céphalo-rachidien dans les cavités du cerveau. Elle peut passer inaperçue ou montrer des symptômes comme des crises d’épilepsie, des troubles du comportement ou de l’apathie. Cependant des traitements existent pour lutter contre cette maladie.

Les chiens les plus touchés sont :
le Chihuahua, le Carlin, le Boston terrier, le Pékinois, les Bouledogues anglais et français, le Yorkshire et le Lhassa Apso.

Si vous êtes l’heureux maître d’un toutou appartenant à l’une de ces races, inutile de vous affoler pour autant. Ce n’est pas parce que votre compagnon à quatre pattes est dans cette liste qu’il est forcément atteint. Ce sont simplement des races plus sujettes que les autres à ces malformations et qu’il faut surveiller avec un peu plus d’attention.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire, il connaît bien votre animal et ses besoins.

Les vétérinaires conseillent généralement le port du harnais pour les chiens ayant des problèmes de trachée (ou risquant d’en développer) et aussi sur les chiens à museau court. En effet ces derniers présentent parfois quelques difficultés respiratoires et le port d’un collier peut leur être inconfortable.

Quelle forme de harnais choisir ?

Là encore, il n’y a pas de forme meilleure que l’autre, tout dépendra de ce que vous attendez du harnais de votre chien.

La forme T ou harnais norvégien

Harnais Julius K9 sur un bouledogue français

C’est la forme qu’on trouve le plus souvent, notamment en raison de la grande mode du harnais Julius K9. On en voit partout, il est équipé d’une poignée sur le dos très pratique pour aider son chien à passer un obstacle ou le retenir fermement. Il s’attache par une sangle ventrale. Il est très facile à mettre et à enlever.

C’est un type de harnais pour chien très confortable, idéale pour la promenade quotidienne ou la randonnée sans laisse du fait que c’est la forme qui entrave le moins le chien, lui laissant les pattes libres. Il n’est toutefois pas conseillé pour la pratique de traction régulière du fait que la sangle de poitrine peut remonter facilement sur la trachée. Il reste toutefois un bon matériel pour du canicross ou caniVTT occasionnel à petit rythme.

Le harnais Julius K9 est un tout-terrain facile à mettre et à enlever, il propose un large choix de coloris et de tailles. Il est également très léger pour le chien.

La note de la rédaction 

Harnais Julius K9

Le harnais norvégien est toutefois une forme à proscrire pour des chiens qui ont tendance à se libérer pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs…

La forme Y

harnais Y

Le harnais en forme de Y ne peut pas remonter sur le cou, une forme idéale pour les chiens qui ont des problèmes respiratoires.

C’est la forme idéale pour les sportifs. On l’appelle Y en raison de la forme qu’il donne sur le poitrail du chien. Généralement cette forme est prévue pour les harnais de traction qui répartissent la charge sur tout le corps du chien pour permettre de plus grandes performances sans blesser l’animal.

Vous retrouverez cette forme sur les harnais de canicross, de caniVTT et autres sports de traction. Veillez cependant à ce que les bords soient suffisamment rembourrés pour le pas irriter la peau de votre compagnon à quatre pattes.

Les signaux d’apaisement par Turid Rugaas. Tout pour mon chien

Cette forme a le gros avantage qu’elle ne peut pas remonter sur la gorge, c’est une des raisons pour lesquelles certains experts comme Turid Rugaas, experte en comportement canin (on recommande d’ailleurs vivement son livre Les signaux d’apaisement), la recommandent plus que les autres.

La forme Y ne va toutefois pas à toutes les morphologies de chiens. Référez-vous toujours au guide des tailles et de mesurer votre chien avant de commander un modèle.

La forme H

La forme standard et classique. Idéale pour les maîtres indécis, perdus dans les méandres des formes de harnais. Correctement ajustée, cette forme ira à la plupart des chiens. Attention pour les sports de traction, cette forme n’est pas toujours adaptée.

Dans tous les cas, quelle que soit la forme du harnais que vous choisirez, vérifiez que les sangles soient rembourrées aux zones de contact avec la peau de votre chien afin que vos activités restent toujours un plaisir partagé.

Les utilisations des harnais

La promenade quotidienne

C’est l’activité incontournable pour tous les chiens de famille. Vous n’aurez pas besoin d’un harnais très technique pour sa promenade hygiénique, mais comme dit le dicton « qui peut le plus, peut le moins ». Il faut quand même veiller au confort de votre animal pour ce matériel qu’il porte tous les jours. Quel que soit votre budget, vous trouverez forcément votre bonheur parmi une sélection de harnais pour chien à prix imbattables conçus pour la promenade en laisse à la ville ou à la campagne.

Les sports de traction

Harnais de canicross

Les sports tels que le canicross, caniVTT, canirando ou encore le traîneau nécessitent du matériel adapté et de bonne qualité. En effet le principe de ces disciplines hautes en sensations est que le chien tracte son maître (mais il faut pas laisser votre toutou faire tout le boulot, hein 😉) il doit alors être équipé en conséquence afin d’éviter les blessures dues aux frottements et à la charge à tirer. Ainsi, un harnais de canicross est conçu pour tirer le poids d’un homme adulte en pleine course tandis qu’un harnais de traîneau est fabriqué dans le but de tirer une charge beaucoup plus importante.

Amateurs aguerris ou débutants, il vous faut orienter votre choix vers des harnais de traction pour la pratique de ces sports dits « joering ». Ce sont des harnais techniques avec multiples points d’ajustement pour adapter le matériel le plus fidèlement possible à l’anatomie de votre chien, le point d’attache de la laisse doit toujours se faire sur le dos, voire sur la croupe pour les harnais les plus performants.

Plus la pratique est régulière et intense, plus il faut préserver votre chien en choisissant du matériel de qualité. Pour cela on recommande les marques comme Ruffwear qui propose aussi des ceintures très confortables. Car n’oubliez pas de bien vous équiper vous aussi pour préserver vos propres articulations.

Harnais de traction Omnijore de la marque Ruffwear

Le harnais de traction Omnijore de la marque Ruffwear fait aussi ses preuves en ski-joering.

La note de la rédaction 

La randonnée

Vous et votre chien adorez les sorties au grand air. Si pour vous avoir de bonnes chaussures de marche est primordial, il en va de même pour le harnais de votre compagnon d’aventures. En fonction des randonnées que vous faites, votre choix ne sera pas le même.

Certains harnais de randonnées sont équipés de pochettes de part et d’autre du chien pour qu’il puisse, lui aussi, porter du matériel. Sachez avant de choisir votre harnais de grande randonnée pour chien que nos amis canidés peuvent porter environ 1/3 de leur poids au total et que la charge doit être parfaitement répartie entre les deux pochettes. C’est un peu comme pour votre propre sac à dos, imaginez que vous deviez porter 20kg mais que 15kg de votre charge soit répartie plus d’un côté que sur l’autre. La randonnée deviendrait alors inconfortable et serait très mauvaise pour votre dos. C’est exactement pareil pour votre chien. N’oubliez pas non plus de prendre en compte que celui-ci peut avoir envie de se baigner… Mauvaise idée de lui faire porter ses croquettes… Il pourrait aussi avoir envie de se rouler dans l’herbe (ou autre chose)… Il ne vaut donc mieux pas lui faire porter quelque chose de dur au risque qu’il ne se blesse. A vous d’adapter la charge en fonction de son comportement pendant vos balades.

Une poignée est parfois pratique pour aider son chien à passer un obstacle. Le modèle présenté est le Webmaster de Ruffwear.

La note de la rédaction 

Harnais de randonnée Ruffwear

Si vous ne souhaitez pas de votre chien porte de matériel, un harnais sportif fera parfaitement l’affaire.

Les activités d’éducation

Il existe des tas de clubs d’activités canines qui proposent des disciplines à pratiquer avec votre compagnon à quatre pattes très variées. Entre l’agility, l’obéissance rythmée, le ring, le cavage ou encore le flyball, pour ne citer que celles-ci, il y en a pour tous les goûts, toutes races et toutes tailles de chiens. Vous trouverez forcément une activité à faire avec votre toutou.

Pour la pratique de ces activités, il est parfois très appréciable d’équiper son chien d’un harnais. Notamment, par exemple, pour l’empêcher de se faire mal en tirant sur sa laisse comme un fou lorsqu’il doit attendre son tour. En effet nos loulous sont tellement excités à l’idée de faire leur sport favori qu’ils ne tiennent pas en place.

Notez également que certains clubs exigeront de vous que vous équipiez votre ami canidé d’un harnais de dressage. Pour être tout à fait honnête avec vous, chez Tout-pour-mon-chien on a pas encore compris ce qu’était véritablement et concrètement un « harnais de dressage » à proprement parler. Mais disons que les critères les plus récurrents sont : le nylon, la résistance, la liberté de mouvement.

Une poignée sur le dos est un vrai plus dans certaines pratiques pour accompagner le chien, lui montrer ce qu’on attend de lui ou le maintenir fermement. Les harnais norvégiens sont généralement équipés d’une poignée sur le dessus, très pratique.

Si ces clubs ne sont pas faits pour vous et votre chien, vous pouvez aussi vous entraîner pour le championnat du monde de sieste sur le canapé 😉.

Les harnais sans tirer

Le harnais est aussi une très bonne solution quand on a un chien qui n’a pas complètement compris le principe de la promenade en laisse… Il croit peut-être vous faire plaisir en vous faisant faire votre sport mais… Bref.

Les harnais anti-traction, ou autrement appelé harnais sans tirer, sont conçus pour gêner le chien lorsqu’il tire. La laisse s’attache soit sur le dos et sur le devant du harnais, soit uniquement devant. Le but étant de gêner le chien lorsqu’il tire, en aucun cas cela ne doit lui faire mal.

Parmi les marques qui ont faire leurs preuves on recommande particulièrement les marques Animalin et Halti. Un modèle de la première ressemble à s’y méprendre à un harnais norvégien, il est simplement équipé d’un anneau devant et un sur le dos. Lorsque le chien ne tire définitivement plus sur sa laisse, seul l’anneau dorsal est utile.

Le modèle que nous avons testé de la marque Halti est un assemblage de sangles, un peu complexe à mettre la première fois mais il suffit d’un peu de pratique et ça devient vite un automatisme. Très efficace, il est lui aussi équipé de deux anneaux d’attache.

Harnais Halti anti traction pour chien

A manipuler avec les deux mains, le harnais anti traction Halti est un accessoire d’éducation efficace.

La note de la rédaction

Notre conseil : quel que soit le type de harnais anti-traction que vous choisirez, il ne faut jamais donner de grands coups de laisses pour empêcher votre chien de tirer. En plus de risquer de lui faire mal, ça n’a absolument aucun effet sur son apprentissage. Lorsque votre chien tire sur sa laisse au point de vous arracher une épaule, arrêtez-vous dites un « Non » ferme quand il tire et tirez doucement la laisse vers vous pour l’empêcher d’avancer. Reprenez la promenade quand le chien a arrêté de tirer. Au début vous n’allez faire que 3 pas puis vous arrêter sans cesse mais éduquer son chien c’est avant tout une affaire de patience et de persévérance, une main de fer dans un gant de velours.

En cas de doute, demandez conseil à un éducateur canin ou à un comportementaliste.

Les activités professionnelles

Ces harnais pour chien ne sont pas à mettre entre les mains de tous les maîtres. En effet, certaines marques ont pensé aux professionnels et conçu des harnais dédiés à des disciplines très spécifiques comme le sauvetage en montagne, la sécurité… Ces produits sont destinés aux maîtres-chiens professionnels ou aux grands randonneurs.

Parmi les marques qui proposent ce genre de matériel, on retrouve les harnais Ruffwear et leurs produits de qualité., ou One Tigris qui propose un harnais militaire qui peut aussi servir aux grands randonneurs ou aux chasseurs.

De toutes les matières…

Beaucoup de matériels canins sont en nylon. La principale raison de ce choix de la part des fabricants est le rapport qualité/prix de cette matière. En effet le nylon n’est pas très cher, facile à travailler, résistant, souple et résiste à l’eau. C’est également une matière qu’on peut teindre, permettant ainsi d’obtenir un large éventail de couleurs. Le gros plus c’est que le nylon est lavable, donc si votre chien a un don inné pour trouver une flaque de boue même après 14 mois de sécheresse, vous pourrez toujours laver son harnais en machine.

Avec elle, le cuir c’est pas possible…

King Charles mouillé

Le nylon offre aussi la possibilité d’ajuster parfaitement un harnais pour chien puisqu’on peut installer des boucles coulissantes sur les sangles.

Du fait de sa résistance aux salissures, sa souplesse, son côté respirant et la facilité de rembourrage doux, le nylon est très souvent utilisé pour les harnais de sport.

Le cuir, quant à lui, est un matériau beaucoup plus noble et raffiné. Il n’en est pas moins très résistant mais nécessite un temps d’adaptation à celui qui le porte puisque le cuir est assez raide au début. L’avantage, c’est que le harnais prend la forme de l’anatomie de votre chien. Selon la provenance du cuir, il sera plus cher que le nylon. On trouve cependant des harnais pour chien avec un revêtement en cuir véritable à des prix très intéressants.

Les clients du cuir optent généralement pour cette matière pour des raisons de durabilité et de style. En effet les styles des harnais en cuir sont plus travaillés que la plupart des harnais en nylon. Bien qu’extrêmement résistant, nous ne recommandons pas le cuir (sauf avis contraire) pour les activités sportives avec votre chien. Parmi les harnais en cuir on trouve des pièces tannées à la main ou agrémentées de rivets travaillés dans un style celte, gladiateur ou rock. Cependant avant de mettre la main au porte-monnaie souvenez-vous que le cuir n’aime pas l’eau. Exit le cuir pour les chiens qui se roulent et se baignent dans tout et n’importe quoi à toutes les sorties.

Les amateurs de cuir véritable et de style intemporel, raffiné et passe-partout trouvent aussi leur bonheur parmi les gammes en cuir. Une marque de référence dans le domaine est l’allemande Hunter qui propose une large gamme de produits de qualité, quelles que soient vos activités préférées avec votre chien.

Harnais pour gros chien en cuir

Ce harnais en cuir est spécialement conçu pout les gros chiens.

La note de la rédaction 

variété de harnais en cuir

Certaines marques proposent un large choix de coloris.

La note de la rédaction 

 

Les spécificités selon les besoins et l’anatomie de certaines races

Les chiens larges de tête

Certaines races de chiens sont plus larges devant que derrière, c’est parfois compliqué de trouver un harnais adapté à leur morphologie si particulière. C’est le cas de beaucoup de races types molosses comme les staff, pitbull, bouledogues ou encore les staffies…

Prenez garde surtout quand votre chien est encore jeune. S’il n’a pas terminé sa croissance vous risquez d’avoir quelques surprises dans il va développer sa musculature… Les épaules s’étoffent, la tête grossit, le poitrail gonfle… Et le harnais est trop serré voire même devient impossible à lui mettre.

Notre conseil pour les races molossoïdes est d’opter pour des harnais avec au moins points d’ajustement afin d’adapter le matériel en fonction de la croissance et de la morphologie de votre compagnon à quatre pattes. On recommande surtout la forme Y pour ces races puissantes et beaucoup de maîtres optent pour un harnais en cuir à la fois pour la résistance de cette matière et pour son style. Si votre budget n’est pas très élevé, vous trouverez quand même sur Tout pour mon chien une sélection de harnais pour chien en cuir à prix abordable.

Certaines races sont classées dans la catégorie molosses mais on a parfois tendance à l’oublier, ce sont les bouledogues français. Ces petits chiens aussi sympathiques qu’énergiques ont les mêmes particularités que leurs lointains cousins staffies puisque, comme eux, ils ont la tête plus large que les hanches. Vous trouverez tous nos conseils et astuces pour trouver le harnais de bouledogue français idéal pour votre compagnon à quatre pattes.

Le husky, ce grand aventurier

Husky

Pour adopter un husky il faut être sportif et aimer l’aventure. Et pour partir à la découverte de grands espaces avec ce compagnon il faut un équipement adéquat. Le husky adore tracter, il est fait pour ça. Il faut alors lui apprendre à ne pas tracter sans arrêt. En canicross c’est super, en VTT c’est rigolo mais en promenade hygiénique c’est moins cool… Vous passerez probablement par la case harnais Halti ou vous alternerez avec du matériel de traction ou de grande randonnée.

Si vous comptez utiliser les capacités de joering de votre chien il faut prendre du matériel de grande qualité pour ne pas abîmer ses articulations et sa trachée. Le husky fait partie des chiens les plus robustes et sont particulièrement résistants à la douleur, cependant ça ne veut pas dire qu’ils ne la ressentent pas ou qu’elle n’a pas de conséquence sur sa santé.
Une santé préservée, c’est des visites chez le vétérinaire d’économisées quand il sera plus âgé. Pensez-y 😉

Vous l’aurez compris, un harnais pour husky ça se choisit pas au hasard.

Et le harnais chez le chiot ?

harnais chiot

Chez Tout pour mon chien on pense que toutes les formes de harnais sont utilisables sur un chiot, avec un petit bémol pour le harnais norvégien dont il peut se défaire facilement surtout si votre bébé chien remue beaucoup, mais il n’a pas d’incidence sur sa croissance. Comme n’importe quel matériel vous serez amené à changer régulièrement le harnais de votre chiot au fur et à mesure de sa croissance. Les tout premiers mois il est donc inutile d’y consacrer un trop gros budget.

Remarquez que votre jeune chien grandit et développe sa musculature jusqu’à l’âge de 18 mois environ. A son premier anniversaire il faut prendre en compte la musculature à venir avec un harnais un peu plus grand que vous ajustez au fil des mois.

Quelques contre-indications pour le chiot

Certaines activités ne sont pas adaptées au chiot. Malgré son énergie débordante et sa joie de vivre, trop d’activité sportive est néfaste pour lui. Attendez donc pour faire votre footing avec lui, l’emmener faire du vélo, faire des randonnées n’est pas non plus l’idéal pour les bébés. Il en va de même pour les activités en club. Avant de vous inscrire dans un club canin commencez par une école du chiot, il y apprendra les bases en toute sécurité pour son squelette encore fragile.

Il faudra attendre encore un peu pour vous diriger vers les marques comme Perfect Fit que votre toutou ait terminé sa croissance.

Un autre type de harnais totalement interdit chez le chiot c’est le harnais anti-traction. Le principe d’entraver sa marche est très mauvaise pour sa colonne vertébrale et risque de lui causer des lésions qui le feront souffrir plus tard. Alors pour lui apprendre la marche en laisse, faites preuve d’un peu de patience, après tout ce n’est encore qu’un bébé chien qui doit tout apprendre 😊.

Des conseils pour choisir son harnais pour chien

Conseil chien

L’utilisation c’est vous qui le déterminez mais nous recommandons quelques détails à ne jamais négliger dans le choix du harnais de votre chien. Il le portera très souvent, voire même tous les jours alors il faut le choisir avec la même exigence que vous choisissez votre paire de chaussures.

Un bon harnais pour chien doit :

  • être facile à régler
  • tenir en place une fois correctement ajusté
  • laisser le chien libre de ses mouvements
  • ne doit pas remonter sur la gorge
  • ne doit pas frotter les aisselles du chien